Emmanuel Macron n'est pas très populaire auprès des Français

19 Mai, 2017, 09:23 | Auteur: Eugenie Lecerf

On trouve deux ministres de droite (Bruno Le Maire à l'Économie et Gérald Darmanin aux Comptes publics) qui donnent une coloration très libérale à Bercy, dans le prolongement du programme économique de Macron, mais aussi qui reflète la philosophie du Premier ministre. Oui en grande partie grâce à la société civile avec des personnalités quasiment inconnues des Français mais qui remplissent le critère de la compétence qu'avait édicté Emmanuel Macron.

Pourquoi sont-ils inquiets? Première déconvenue: si les journalistes ont pu filmer ou photographier les ministres à leur arrivée à l'Elysée (voir une vidéo ici), la sortie de ces mêmes ministres, au terme d'un conseil qui aura duré moins d'une heure, s'est déroulée sans journalistes présents dans la cour.

Emmanuel Macron au milieu des journalistes au Salon de l'Agriculture, le 1er mars. Vous savez comme moi, on s'est croisés souvent ces dernières semaines dans la campagne électorale, que la présence de 50 journalistes, d'une dizaine de caméras, nuit un peu au dialogue direct et à l'échange que peut avoir le président de la République avec les Français.

Il a alors tenté de rassurer la profession. Le porte-parole du gouvernement est également revenu sur la politique que souhaite conduire le duo à la tête de l'exécutif. Le rôle du Premier ministre est d'"arbitrer". "Le gouvernement composé par Édouard Philippe et Emmanuel Macron est libérateur et dérégulateur", indique-t-il.

Retrouvez cet article sur Francetv infoLégislatives: Mélenchon favori dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, le député PS sortant serait balayé, selon notre sondage Harris InteractiveRiposte médiatique chez Les Républicains: François Baroin et Alain Juppé s'affichent côte à côteÉcologie: Macron et Hulot sont-ils compatibles?

Autre bonne nouvelle pour Emmanuel Macron: 75% des personnes qui ont voté pour lui pour faire barrage au FN lui font aujourd'hui confiance. En bref, il s'agirait de renouveler la couverture.

Un conseiller d'Emmanuel Macron, contacté par Marianne a quant à lui souligné qu'il n'y avait "pas de raison pour que l'Elysée soit systématiquement suivi par la presse politique".

"Nous voulons ouvrir l'accès à des journalistes spécialisés, en fonction des domaines abordés: économie, social, défense, diplomatie, sport". A l'avenir, lorsqu'il se déplacera à l'étranger, il sera ainsi accompagné par des journalistes spécialisés en diplomatie; et s'il effectue un déplacement de politique intérieure sur le thème de l'éducation, il sera accompagné par des spécialistes éduction. C'est chez les électeurs d'Emmanuel Macron qu'il obtient le meilleur score (73%). Parmi les signataires de cette missive, les sociétés des journalistes de l'AFP, BFM TV, Les Echos, Europe 1, Le Figaro, Rédaction nationale de France 3, France Info, France Inter, Libération, les JT de M6, Mediapart, Le Monde, Le Parisien, Le Point, RFI, RMC, RTL, Télérama, et TF1.

"Ce n'est pas au président de la République, ou à ses services, de décider du fonctionnement interne des rédactions, du choix de leurs traitements et de leurs regards", poursuit la lettre ouverte.

Le secrétaire général du parti Les Républicains, Bernard Accoyer, a ensuite précisé par communiqué que les "membres de LR" qui ont "rejoint" le gouvernement "ne font plus partie des Républicains".

Recommande: