Emmanuel Macron et Edouard Philippe ne bénéficient pas d'état de grâce — Sondage

19 Mai, 2017, 20:21 | Auteur: Valentin Naude

Pas d'état de grâce pour Emmanuel Macron, et son Premier ministre, Edouard Philippe. "Le gouvernement est le reflet de l'effort de recomposition politique que nous souhaitons porter pour le pays", a encore assuré le Premier ministre, qui reconnaît à demi mot qu'il n'avait pas été simple d' "associer des personnalités dont l'engagement partisan a pu être à droite, à gauche ou au centre".

Emmanuel Macron a expliqué que le chef de l'Etat devait fixer la stratégie, donner le cap et tenir l'équilibre des institutions et que le Premier ministre devait arbitrer.

Après de nombreuses discussions et un report, on connaît enfin le premier gouvernement du nouveau Premier Ministre Édouard Philippe.

Nicolas Hulot, 62 ans: ministre d'Etat, ministre de la transition écologique.

Les sondés sont 54% à tabler sur l'efficacité de ce gouvernement de 22 ministres et secrétaires d'Etat, contre 45% qui n'y croient pas (1% ne se prononcent pas).

Pour le candidat de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, le plus frappant dans la constitution de ce gouvernement c'est "le Premier ministre nucléariste, la présence de Nicolas Hulot qui pour nous est un facteur et la présence à la tête de l'Education nationale de quelqu'un qui a été un directeur de l'ESSEC qui est une école remarquable dans son genre c'est-à-dire pour faire du commerce et lié à l'Eglise catholique", a-t-il critiqué.

Certes, Emmanuel Macron avait indiqué qu'il ne reprendrait pas de ministres de François Hollande s'il était élu.

Gérald Darmanin, 34 ans: ministre de l'action et des comptes publics. Édouard Philippe aura également dans son gouvernement des socialistes, comme Jean-Yves Le Drian ou encore Gérard Collomb.

Gérard Collomb, 69 ans, seul poids-lourd socialiste à avoir soutenu dès le début Emmanuel Macron, devient ministre de l'Intérieur, tandis que le député PS, Richard Ferrand, pilier de la campagne du jeune mouvement En Marche!, prend la charge d'un nouveau ministère dédié à "la cohésion des territoires".

Le porte-parole a évoqué aussi "la réforme du renseignement" et "la simplification de la vie administrative avec le droit à l'erreur" face à l'administration, l'un des points saillants du programme d'Emmanuel Macron.

Et le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé qu'il irait "dès lundi matin" à Berlin pour évoquer l'avenir de la construction européenne avec son collègue allemand des Finances Wolfgang Schäuble. Jacques Mézard, patron du groupe RDSE (radicaux) au Sénat, est nommé ministre de l'Agriculture. La presse révèle que le secrétaire général du parti, Bernard Accoyer a déjà adressé une lettre au Premier ministre et aux deux ministres LR nommés, pour leur signifier qu'en acceptant le poste, ils ont choisi de quitter d'eux-même leur famille politique.

L'escrimeuse, double-championne olympique Laura Flessel, ministre des Sports, l'éditrice Françoise Nyssen (Actes Sud), ministre de la Culture, ou Muriel Pénicaud, ministre du Travail, feront aussi une entrée remarquée dans le grand bain de la politique avec huit autres représentants de la société civile.

Cependant, après avoir fait partie d'un gouvernement socialiste, Emmanuel Macron a essuyé peu de critiques depuis leurs rangs.

Outre Jean-Yves Le Drian, Annick Girardin est la seconde rescapée de l'ère Hollande, retrouvant son portefeuille des Outre-Mer. Secrétaire d'État à l'Égalité entre femmes et hommes: Marlène Schiappa, La République En Marche!

Recommande: