Présidentielle - Débat : et le plus convaincant a été... Emmanuel Macron !

21 Mars, 2017, 08:11 | Auteur: Elisee Beauvilliers
  • Les cinq candidats à l'élection présidentielle invités à débattre sur TF1 le lundi 20 mars 2017

Toutefois, s'il a défendu, comme attendu, sa mesure phare d'un revenu universel d'existence, se présentant comme "le candidat du travail et de la feuille de paie", il a aussi très vite instauré un match dans le match avec Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. À la peine dans les sondages, le vainqueur de la primaire PS à ainsi curieusement épargné Jean-Luc Mélenchon (qui, lui, ne lui fait pas de cadeaux) et veillé à donner des gages à la gauche, multipliant les références historiques. "Je sais que vous êtes pour, M. Macron", a-t-elle dit. Si l'on s'en tient aux enquêtes d'opinion à l'instant T, on pourrait le croire: tous les sondages donnent désormais une avance confortable pour les deux premiers - Marine Le Pen et Emmanuel Macron - sur le troisième, François Fillon, situé loin derrière le second (entre cinq et huit points de retard, selon les instituts). Pour aborder au mieux ce premier obstacle sur le chemin de l'Elysée, l'ancien ministre de l'Economie s'est longuement préparé.

En réalité, ses deux principaux rivaux sont Jean-Luc Mélenchon, sur sa gauche, et Emmanuel Macron, au centre gauche.

" Pour le "burkini", je suis pour éviter d'en faire un grand débat sur la laïcité". "Je n'aime pas les insinuations, je préfère être direct a riposté Emmanuel Macron en reprenant la parole". Ce dernier étant coincé entre Mélenchon et Macron, il se doit de faire la différence ce soir s'il ne veut pas voir les plus réalistes pencher pour Macron et les plus à "gauche" voter pour Mélenchon. Alors que Marine Le Pen explique qu'elle "ne reconnaît pas les communautarismes", elle est interrompue par Benoît Hamon: "Ah oui! la laïcité, comme ça vous arrange".

"Benoît Hamon a dénoncé " une instrumentalisation de l'immigration " et proposé la création d'un " visa humanitaire ". "Il a fallu attendre l'intervention de Jean-Luc Mélenchon pour pointer ceux qui sont concernés par les affaires". " Chiche ! " lui a lancé Marine Le Pen, qui parle d'" un droit d'asile totalement dévoyé " et critique le fait " que l'on "dispatche" les immigrants dans les régions sans même leur demander leur avis ". Marine Le Pen a alors demandé à Emmanuel Macron de s'expliquer sur ce qu'il pensait du burkini, ne faisant pas redescendre la colère de son opposant. Un des élèves pose une question en anglais à chaque candidat. "Je partage totalement. François Fillon a totalement raison", a approuvé Emmanuel Macron. Au moment de conclure, François Fillon fera amende honorable: J'ai commis des erreurs, j'ai mes défauts, qui n'en n'a pas? "32 000 personnes ont donné, le don moyen, c'est 50 euros". Parti favori, le conservateur François Fillon a vu sa popularité chuter après des révélations notamment sur des emplois fictifs accordés à sa famille.

Le ton est clairement monté entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron, sur le plateau du grand débat présidentiel diffusé ce lundi 20 mars sur TF1. " Avec cette règle-là [fondée sur les sondages],je n'aurais pas pu participer aux débats des primaires", a fait remarquer François Fillon.

A lire aussi: Débat: A quels candidats appartiennent ces punchlines?

Recommande: