Merkel menace Ankara de boycott des meetings électoraux turcs

21 Mars, 2017, 11:13 | Auteur: Valentin Naude
  • Angela Merkel et Recep Tayyip Erdogan

Il a poussé plus récemment la calomnie à des sommets himalayens en dénonçant le " fascisme débridé " de l'Europe et les pratiques " nazies " de l'Allemagne et des Pays-Bas après que des représentants du gouvernement turc, dont le ministre des Affaires étrangères, ont été empêchés de participer à des rassemblements pour le " oui " organisés sur leur territoire à l'intention de la diaspora.

"Celui qui dépasse les limites ne doit pas croire qu'il peut propager ses vues politiques chez nous", a averti le chef de la diplomatie allemande dans un entretien à l'hebdomadaire Der Spiegel.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exprimé lundi sa frustration de n'avoir "pas encore" obtenu l'organisation des Jeux olympiques en Turquie, et affirmé que son pays avait la capacité d'accueillir n'importe quelle compétition internationale. Ayant aussi empêché la venue de ministres turcs, le gouvernement néerlandais a été l'objet d'accusations similaires.

"Quand on les traite de Nazis, cela ne leur plait pas". "C'est la raison pour laquelle j'ai fais savoir très clairement à mon homologue turc qu'une limite avait été ici franchie" suite aux propos "choquants" du chef d'Etat turc, Recep Tayyip Erdogan. Ils manifestent leur solidarité.

La décision de l'ex-président américain Barack Obama de se "désengager" du Moyen-Orient a laissé un vide, "rempli par ces trois éléments qui luttent pour l'hégémonie dans la région", a-t-il jugé.

La défaite, en 2013, d'Istanbul face à Tokyo pour l'organisation des Jeux d'été de 2020 avait été vécue comme un traumatisme par la Turquie et une humiliation par le gouvernement turc, qui s'enorgueillit de ses gigantesques projets d'infrastructures. "La Turquie ne vas pas dénoncer cet accord, même si M. Erdogan m'a dit à plusieurs reprises vouloir le faire", a-t-il dit à propos du Pacte migratoire entre Ankara et l'UE.

"Est-ce que Monsieur Erdogan a encore tous ses esprits?", s'est-elle interrogée devant la presse, appelant à supprimer "les aides financières qui se montent en milliards d'euros de l'Union européenne".

"Si la peine de mort est réintroduite en Turquie, cela entraînera la fin des négociations", a commenté le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans l'édition dominicale du quotidien allemand Bild.

La Turquie a aussi convoqué dimanche l'ambassadeur d'Allemagne pour protester au lendemain d'une manifestation de Kurdes à Francfort lors de laquelle des drapeaux des combattants kurdes ont été brandis, évoquant un " scandale ".

Les relations entre la Turquie et l'Allemagne traversent une crise aiguë après l'annulation par les autorités locales de plusieurs réunions électorales pro-Erdogan dans le pays, dont M. Erdogan s'est emparé pour dénoncer l'Europe et l'Allemagne en particulier, avec qui les relations sont exécrables depuis l'été dernier.

Recommande: