Macron l'attrape-tout — Débat télévisé

21 Mars, 2017, 12:25 | Auteur: Valentin Naude
  • CHARLY TRIBALLEAU

Pourtant, au final, en a-t-on appris plus sur son programme?

"Marine ne va pas être dans l'optique d'attaquer les autres. Tout va très bien, si j'ai besoin de dire quelque chose je le dis clairement c'est mon habitude".

Aux prises avec la justice pour une affaire d'emplois fictifs d'assistants parlementaires au Parlement européen, elle y a de toute façon intérêt.

Marine Le Pen n'est pas la seule à avoir attaqué Emmanuel Macron. Cinq des onze candidats étaient réunis sur TF1. "Il est habitué à faire le paon tout seul ", raille un ancien proche.

En revanche, pour les Benoît Hamon ou Jean-Luc Mélenchon, il s'agira de crever l'écran et de se démarquer pour tenter de sortir du duel annoncé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron avec François Fillon en potentiel trouble-fête.

Marine Le Pen se moque d'Emmanuel Macron qui vient de prendre la parole: "Vous avez un talent fou, vous arrivez à parler sept minutes, je suis incapable de résumer votre pensée, vous n'avez rien dit". L'ancien ministre de l'Economie est également jugé comme celui qui a "le meilleur projet pour la France". Le taux d'abstention pourrait ainsi dépasser les 30 % cette année, soit dix points de plus que la moyenne des autres élections présidentielles et un record sous la Ve République. Hamon en termine sur le régalien en lâchant à Marine Le Pen qu'elle " instrumentalise la question de l'immigration ". "Et je trouve que ce n'est pas très sérieux", a raillé le candidat socialiste.

Visiblement gêné lorsque le candidat socialiste lui a demandé de garantir qu'il n'y avait pas parmi ses donateurs "plusieurs grands cadres de l'industrie pharmaceutiques, pétro-chimiques ou bancaire", Emmanuel Macron a botté en touche: "Je ne demande pas leur carte d'identité, l'identité des donateurs est protégée par la loi". 21h07: François Fillon met en cause l'organisation du débat entre les 5 favoris, alors que 11 candidats sont en course. Benoît Hamon veut notamment renforcer le renseignement territorial, et prévenir la radicalisation des jeunes. Peut-être. Mais le sujet mérite en tout cas réflexion. Le candidat voudra donc démontrer lundi que "le programme de ses adversaires est un programme du siècle dernier, alors que le sien est adapté à aujourd'hui", selon un proche cité par le Journal du Dimanche. Loin devant Jean-Luc Mélenchon par exemple.

Trois thèmes principaux seront abordés.

Alors que le candidat d'En marche Emmanuel Macron maintient le désire de faire son devoir envers la protection des réfugiés. "J'ai admiré vos pudeurs de gazelles, lance le candidat de La France insoumise, à ses adversaires".

Les deux hommes, qui ont acté un pacte de non-agression dans cette campagne, se sont opposés à propos de la Russie de Vladimir Poutine.

Jean-Luc Mélenchon interpelle Marine Le Pen: "Vous ne pouvez pas aller jusqu'à établir une police de vêtement dans la rue, ou empêcher les gens qui portent des cheveux verts, ou qui ont des jupes courtes ou trop longues".

Environ la moitié des électeurs potentiels d'Emmanuel Macron hésitent encore sur leur vote.

Recommande: