Le Maroc accueillera une "ville industrielle" chinoise

21 Mars, 2017, 14:27 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • La ville nouvelle “Cité Mohammed VI Tanger-Tech” Une concrétisation du partenariat stratégique liant le Maroc et la Chine

El Omari, qui intervenait lors de la cérémonie de présentation de ce projet devant SM le Roi Mohammed VI, lundi à Tanger, a souligné que ce projet, porté par la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le groupe chinois HAITE et le groupe marocain BMCE Bank of Africa, contribuera à la création de nouveaux emplois, ainsi que les offres de formation y afférentes, qui profiteront aux populations des préfectures et provinces de cette région, en plus du transfert de technologies et de renforcement de la compétitivité de l'économie marocaine.

Le roi du Maroc, Mohammed VI a lancé ce lundi à Tanger, le projet de construction d'une nouvelle cité intelligente au nord-ouest du Royaume près de la ville du Détroit, en partenariat avec la Chine pour un investissement initial estimé à un milliard de dollars.

Ce tout nouveau projet consiste à construire un pôle monétaire capable de générer 100 000 emplois, qui au moins 90 000 emplois peuvent bénéficier aux habitants de la région de Tanger.

"L'investissement total des entreprises dans la zone après dix ans atteindra 10 milliards de dollars" (9,3 milliards d'euros), a annoncé Li Biao, président du groupe chinois, cité par l'agence de presse officielle marocaine MAP. Est également prévue l'installation de 200 compagnies chinoises opérant dans le secteur de l'automobile (autobus électriques), l'industrie aéronautique, les pièces de rechange pour avions, l'information électronique, les textiles, la fabrication de machines et d'autres industries.

Le choix de Tanger par le groupe HAITE, est dicté selon son PDG, par la position géographique de Tanger, situé à 15 kilomètres seulement de l'Europe et avec une infrastructure considérable, notamment le port Tanger-Med, la grande usine Renault, les nouvelles zones industrielles et logistiques, etc. Il ne résulte pas de la politique d'assurance de la diversification des partenariats économiques avec plusieurs pays, conduit du Souverain, grâce aux nombreuses visites produites par le Souverain à la Chine, la Russie, l'Inde ainsi que certains pays africains.

Une fois ce projet achevé, la ville de Tanger constituera un hub économique de premier plan vers l'Afrique subsaharienne conformément à la vision royale pour une coopération sud-sud mutuellement bénéfique.

Recommande: